La vie deux ans après un diagnostic de cancer (VICAN2)

Seconde enquête française sur les conditions et la qualité de vie des personnes atteintes d'un cancer

Le 10 juin 2014 l’INCa organise un colloque à l’occasion de la publication de l’ouvrage présentant les résultats de l’enquête sur les conditions de vie deux ans après un diagnostic de cancer (« VICAN2 »).

C’est en partenariat avec les trois principaux régimes d’Assurance Maladie (CNAMTS, MSA et RSI) et avec l’Inserm (SESSTIM-UMR 912) que l’INCa a réalisé cette enquête nationale auprès de 4 349 personnes atteintes par un cancer en 2010, et âgées de 20 à 85 ans au moment de l’enquête.

Cette enquête est la réédition de la première enquête nationale sur les conditions de vie des personnes atteintes de cancer réalisée en 2004 sous l’égide de la Drees. Bien que s’inscrivant en continuité avec la première enquête, la méthodologie de VICAN2 a été adaptée. Ainsi douze localisations (sein, prostate, thyroïde, mélanome, colon-rectum, voies aéro-digestives supérieures, vessie, rein, lymphome non Hodgkinien, corps utérin, col de l’utérus, poumon) ont été prises en compte et trois types d’informations ont été analysées : celles produites par l’enquête téléphonique menée auprès des personnes, celles extraites des dossiers médicaux et celles issues de l’Assurance Maladie.

Une attention particulière est portée à l’impact de la maladie sur la vie sociale et professionnelle. Les résultats présentés contribuent également à l’évaluation des dispositifs d’accompagnement et de suivi des personnes atteintes.

Les résultats s’articulent autour de quatre questions principales :

  • Quelle prise en charge pour les patients atteints d’un cancer ?
  • Comment vont les patients deux ans après leur diagnostic ?
  • Comment vit-on après un cancer ? Ressources et emploi.
  • Comment vit-on après un cancer ? Vie quotidienne et sociale.

Un comité scientifique a été chargé d’accompagner et d’orienter le comité de pilotage dans la validation, l’exploitation et la restitution des résultats de l’enquête.
Il est composé de :

  • Pr Emmanuel BABIN (CHU Caen)
  • Francois BECK (INPES)
  • Pr Michel DORVAL (Université Lava, Québec)
  • Dr Laetitia HUIART (CHU La Réunion)
  • Pr Xavier JOUTARD (Université Lyon 2)
  • Pr Jean-François MORERE (AP-HP Avicenne)
  • Dr Frédérique RETORNAZE (Hôpital Européen, Marseille)
  • Benoît RIANDEY (INED)
  • Archana SINGH-MANOUX (INSERM)
  • Pr Catherine THIEBLEMONT (AP-HP Saint Louis).